installations

J’aime travailler dans des espaces qui permettent de faire évoluer ma pratique en sortant du confort de l'atelier.

Installation Urbanisme – Médiathèque de BELZ – Amélie Lainé - 2022

Installation d’une œuvre participative pour créer une ville en carton selon mon style artistique. J'ai créé des bâtiments, des monuments symboliques de la ville de Belz en carton, ces lieux qui sont préservés par les communes grâce au pouvoir de leur histoire, ces lieux qui nous survivent. En essayant de les placer sur le lieu qui m'a été réservé en respectant la carte de la ville, les axes routiers qui rythment nos déplacements. 
Grâce à Mme Catalogna et son équipe, des ateliers créatifs ont été proposés aux habitants, aux scolaires, afin d’animer ce projet. Ils ont réalisés un bâtiment, un lieu, un végétal, une installation urbaine ou de transport, tout ce qui anime une ville, tout ce qu’ils souhaitaient avec leur sensibilité. Le but de cette œuvre n’est pas de faire une maquette réaliste mais plutôt d’initier une réflexion sur notre implication dans l’espace que nous occupons.

Les Arbres de vie - 2021

Œuvre participative (cartons et tissus récupérés, peinture acrylique, fil de laine) pendant le parcours artistique Art et Patrimoine à Huisseau-sur-Mauves.

 

 J’ai réalisé cette œuvre avec les enfants et les maîtresses de l’école élémentaire de Huisseau-sur-Mauves sous forme d’ateliers créatifs. J’ai d’abord installé les 5 arbres en cartons sur le grillage du parking de l’école, les enfants sont venus ajouter des morceaux de carton pour poursuivre les branches des arbres. Lors du deuxième atelier, les enfants ont peint des morceaux de tissu à la peinture sur le thème de la vie, ils les ont ensuite accrochés sur le grillage avec les arbres.

Paysages - 2020

Le Centre d'art contemporain L'ArTsenal, à Dreux, m'a proposé de produire une installation pour l'exposition "Les champs des possibles". Elle a pour thème l'Environnement.


L'installation présente différents éléments mis en place afin de montrer une confrontation entre plusieurs paysages : urbain, forestier et sauvage, devant un ciel morcelé. 

Arbre à cartes - 2019

Cette installation a été réalisée pour les 500 ans de la mort de Léonard De Vinci et l’appel à projet de la région « Renaissances », avec l’association ERYA dont je suis membre actif. Le Pôle culturel de Courtenay a présenté mon œuvre « L’arbre à cartes ».

J’ai choisi ce thème car Léonard De Vinci était un observateur de la nature et vivait à la période de grandes explorations et de l’essor des cartes géographiques. Elles permettent une vue d’ensemble sur le monde et une compréhension de certaines connexions entre les peuples ou la nature. Les miennes sont actuelles, elles représentent les frontières existantes et les problématiques de notre époque autour de l’environnement.

J’aime beaucoup les cartes géographiques pour les informations visuelles qu’elles donnent sans imposer de réponse, elles correspondent à ma définition d’une œuvre d’art.

Sur les cartes, j’ai choisi d’inverser la position des animaux de ces régions, car ils sont mis en danger par la dégradation de l’environnement et le plastique qui envahit les mers.