lieux I

Cette série montre une île déserte sous vidéo surveillance. L’homme adapte sa posture à l’information indiquée sur le panneau en bas à droite de la photographie « zone sous vidéo surveillance ». Ce panneau le conditionne, le fait de savoir qu’il est surveillé lui donne inconsciemment une conduite à suivre. C’est l’effet panoptique, la dissuasion d’une conduite néfaste par l’information d’être identifié. Sans la conscience d’être filmé, la vidéo surveillance enregistre des faits déjà passés, à charge pour les accusés, mais sans incidence pour les autres qui passent lentement leur chemin.

Mes œuvres sont des photographies de décors réalisés en techniques mixtes au moyen de matériaux tels que : peinture, sculpture, dessin, plâtre, terre argile, bois, polystyrène… Ces maquettes sont d’une longueur de 3 mètres et d’une largeur de 2 mètres

amélie

lainé

Plasticienne